Bolivie
Créez votre voyage
    Coroico et la route de la mort
    Coroico et la route de la mort

    Si vous cherchez à être dépaysé à 3 heures de La Paz, allez à Coroico.

    • Le climat et accès

    A 1750 m d’altitude, Coroico jouit d’un climat tropical, mais plutôt doux.  Quand il fait frais, voire froid à la Paz, allez vous réchauffer les doigts de pieds là bas ;)

    Pendant très longtemps, Coroico n’était accessible que par la route de la mort. Depuis quelques années il existe une route parallèle pour y accéder. Cela vous évitera des sueurs froides.

    Cette route de la mort ne devait pas son nom à quelques affabulations. Elle est en effet très dangereuse. De nombreux véhicules ont fait des sorties de route et dévalé les ravins vertigineux…

    • Ses habitants

    Les habitants de cette partie des Yungas sont des descendants des esclaves africains qui étaient déversés en  masse dans les mines de Potosí. La population s’est totalement imprégnée de la culture andine. Elle a aussi apporté de sérieuses influences au reste de la Bolivie, notamment dans le domaine de la musique et de la danse. Le saya, un rythme très influent en Bolivie, est originaire de cette région.

    • La route de la mort

    Vous pourrez vous rendre à Coroico à vélo en dévalant la célèbre route de la mort. Attention, prévoyez les couches de vêtement et les produits anti moustique. Le départ dans les hauteurs de la Paz se fait sous la neige, et l’arrivée se fait sous une chaleur moite, les moustiques vont attendront de pied ferment (testé).

    Demandez conseils à votre guide.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser